Le retable de la Passion d’Ambierle

Les retables bruxellois sculptés et munis de volets peints étaient très appréciés dans toute l’Europe. Ce retable se trouve depuis 1480 dans l’église Saint-Martin d’Ambierle, à 150 km au sud de Beaune. Des marques « au compas et rabot » des menuisiers bruxellois sont apposées sur la caisse.

Les inscriptions des volets précisent que le retable fut donné par Michel de Chaugy, conseiller et maître d’hôtel de Philippe le Bon. Chaugy, présenté par son patron saint Michel, se trouve sur le volet droit, sa femme est derrière lui tandis que ses parents figurent sur les volets gauches. Grâce à un document d’archives, on sait que Chaugy, Coustain et Van der Weyden se connaissaient. Les volets des donateurs rappellent clairement ceux du prestigieux Jugement Dernier que Rogier avait peint pour l’Hôtel-Dieu de Beaune.

Le portrait de Michel de Chaugy est peint sur un support en étain qui a été ensuite appliqué sur le panneau. Sans doute voulait-il voir et approuver son portrait sans devoir se déplacer dans l’atelier. Cette technique a été utilisée majoritairement à Bruxelles et semble issue de l’atelier de Rogier van der Weyden.